Rencontre vocationnelle à Brescia    (24/05/2015)

 

A l’appel des initiateurs du Chemin néocatéchuménal, Kiko et Carmen, nous nous sommes rendus à Brescia avec quelques frères des communautés de Strasbourg. La rencontre a été précédée, pour notre groupe provenant d’Alsace, par la célébration de la veillée de Pentecôte dans une maison du diocèse de Milan près de Varese. Nous avons demandé à l’Esprit Saint de préparer nos cœurs au jour suivant.

Après l’annonce du kérygme par Kiko, l’homélie de l’évêque de Brescia Luciano Monari, et une exhortation du père Mario originaire de Brescia, nous avons supplié intensément le Seigneur qu’il suscite de nombreuses vocations dans son Eglise.

 

Nous avons alors assisté à un spectacle surprenant : des jeunes hommes se sont levés pour manifester leur désir d’entrer au séminaire, des jeunes filles de même soit pour partir pour l’évangélisation de l’Asie soit pour entrer au monastère, des familles entières sont montées sur le podium pour demander la prière de l’Eglise pour confirmer leur désir de partir en mission. Quel encouragement pour un séminaire missionnaire comme le nôtre !

Conférences sur le Canon de l’Ancien Testament    (27-28/05/2015)

DSC_1831

Après avoir fini nos examens nous avons eu la joie d’avoir accueilli  le professeur Romina Vergari qui par ailleurs suit le chemin depuis de nombreuses années. Celle-ci après avoir effectué pendant trois ans un travail de recherche auprès de la Faculté de Théologie protestante de l’Université de Strasbourg,  a souhaité avant son départ, nous donner une série de conférences sur le Canon de l’Ancien Testament.

Un grand merci à Romina pour sa disponibilité et la passion qu’elle nous a transmise pour l’étude de la Bible.

Messe de clôture de l’année 2014-2015 (28/05/2015)

Au séminaire, nous avons la tradition de célébrer une messe d’action de grâce pour la clôture de l’année de formation. Nous avons célébré solennellement une messe en l’honneur du Saint Patron du séminaire: Saint Barnabé. 

Nous en avons profité pour faire un bilan de l’année. Nous avons conclu la soirée avec un « Asado » (Barbecue) préparé par nos frères du Paraguay. Ce fut pour nous un moment de joie et convivialité.

Envoi d’un groupe de séminaristes en mission

Convivence d’itinérants Porto San-Giorgio 2015 (16-21/06/2015)

Après avoir fini leurs études de Licence en Théologie Giuseppe (Italie), Osvaldo (Paraguay), Giacomo (Italie) et Joseph (Inde) sont partis en Italie, accompagnés par notre Recteur, le Père Thomas Cornié, pour vivre une semaine de retraite spirituelle en vue de se préparer à partir en itinérance (temps de mission). Plusieurs centaines de frères et soeurs du Chemin s’étaient réunis autour des initiateurs du Chemin Néocatéchuménal, certains en vue de partager leur expérience d’évangélisation, d’autres pour partir en mission. Voilà la destination de nos séminaristes pour le temps de mission dans le cadre de leur formation : Giuseppe sera dans la deuxième équipe itinérante du nord de la France; Osvaldo accompagnera le prêtre de la Missio ad Gentes de Lons-le-Saunier; Giacomo sera avec l’équipe itinérante de la zone sud du Mexique; Joseph aidera deux prêtres, Antoine et Oscar, ayant un ministère dans le diocèse de Dijon.

 

 

Pèlerinage à Lourdes (14-30/08/2015)

Pour commencer notre nouvelle année d’études 2015-2016, le Seigneur nous a fait le grand cadeau d’aller rendre visite à sa Mère au Sanctuaire de Lourdes.
Une fois sur place, nous nous sommes mis au service du Sanctuaire: en aidant les pèlerins à méditer sur le chemin de Croix, en leur faisant connaître le message de Lourdes à travers le parcours des « pas de Bernadette », en assurant le service liturgique aux différents offices du Sanctuaire, et bien d’autres activités.
Ce pèlerinage a été pour nous, les séminaristes, un renouvellement spirituel.

Nous avons aussi confié aux pieds de la sainte Vierge notre nouvelle année qui commence, mais aussi toutes les intentions de prière de nos familles et communautés respectives, de nos formateurs, de tous ceux et celles qui nous aident au séminaire et tout particulièrement de celles de nos bienfaiteurs.

Convivence des séminaristes à Porto San Giorgio 2015, (10-13/09/2015)

Au début de chaque année pastorale, les responsables au niveau international du Chemin (Kiko, Carmen et le père Mario) prêchent une retraite pour tous les jeunes des communautés qui se sentent appelés à entrer dans un séminaire Redemptoris Mater. Durant quatre jours, aidés par le sacrement de la Réconciliation, les prières quotidiennes et la « scrutation » de la Parole de Dieu ainsi que de l’eucharistie ces jeunes sont amenés à faire un choix décisif pour leur vie. Cette année, trois nouveaux séminaires ont été ouverts: à Bayonne (Mgr Marc Aillet était présent), en Estonie (l’évêque de Tallinn Mgr Philippe Jourdan, Français d’origine, assistait lui aussi à la rencontre) et à Bridgeport (Connecticut, USA). Deux nouveaux jeunes ont été envoyés à notre séminaire: Stefano provenant de Calabre dans le sud de l’Italie et Etienne originaire de Paris. La messe de conclusion a été présidée par le cardinal George Pell, préfet du nouveau Secrétariat pour l’économie au Vatican qui a exhorté tout les jeunes, prêts à partir pour leur nouvelle destination, à s’appuyer sur le Seigneur. Il nous a demandé aussi de prier pour le prochain synode sur la famille.

Rencontre avec les sœurs de Rosheim (11 novembre 2015)

Voilà une tradition bien ancrée ! Au début de l’année universitaire nous rencontrons nos marraines (chaque séminariste est confié à la prière d’une bénédictine de Rosheim). Pour beaucoup parmi les séminaristes, c’était la première fois qu’ils voyaient sœur Radegonde-Marie avec le voile. Elle a pris l’habit monastique cet été alors que le séminaire était fermé. Après un échange sur les dernières nouvelles de nos maisons respectives nous avons partagé un repas.

Congrès pour les 50 ans de Presbyterorum ordinis et Optatam totius (19-20 novembre 2015)

 

Le père Thomas Cornié a participé en ce mois de novembre à un congrès organisé, par la Congrégation pour le clergé, pour célébrer les cinquante ans des documents du Concile Vatican II touchant à la formation et à la vie des prêtres : Presbyterorum ordinis et Optatam totius. De nombreux évêques et théologiens ont enrichi ces deux jours de leur contribution mais c’est le pape François tout particulièrement qui, par son intervention, a marqué les esprits.

(Voir le discours en langue italienne : http://w2.vatican.va/content/francesco/it/speeches/2015/november/documents/papa-francesco_20151120_formazione-sacerdoti.html).

photo audience pape

Le pape a affirmé entre autre : « Un prêtre ne peut pas perdre ses racines, il reste un homme du peuple et de la culture qui l’a généré ; nos racines nous aident à nous souvenir qui nous sommes et d’où le Seigneur nous a appelé ». Certainement le pape parlait de notre famille, mais comment ne pas penser aussi à nos communautés où pour certain d’entre nous, nous avons entendu parler de Dieu d’une manière vivante pour la première fois et avons appris les balbutiements de la prière !

Réfection des volets (du 23 novembre au 06 décembre)

Francis et Bernard, deux retraités de la première communauté de Niort, sont déjà venus à plusieurs reprises nous aider. Cette fois-ci, ils se sont lancés dans la réfection des volets de la maison principale. Le travail n’a pas été facile mais le résultat est là. Merci à tous les deux pour cette première tranche de travaux !

Des nouvelles de Giacomo

Je suis dans une équipe de catéchistes itinérants, responsable d’une zone formée par deux états mexicains : Guerrero et Morelos ; l’équipe est formée d’un couple mexicain, d’un prêtre paraguayen et de moi. Les villes les plus grandes et les plus connues où il y a des communautés sont Cuernavaca, Chilpancingo et Acapulco. Nous nous occupons donc des passages des premières communautés, des annonces, des équipes locales, des visites aux communautés, des visites aux curés et aux évêques en vue d’ouvrir le chemin.

Zone giacomo

Je cherche à perfectionner mon espagnol et aussi les chants en espagnol, étant donné que je suis l’unique chantre de l’équipe. La grosse difficulté de la zone est due à la criminalité : il s’agit d’une région où le commerce de la drogue est très important. Il y a beaucoup de corruption, d’homicides et d’enlèvements.

Nous avons pas mal de travail, donc je ne peux pas profiter de la magnifique plage d’Acapulco, la ville où nous vivons. Cependant, la vie itinérante est une grâce: d’une part, c’est un moment important pour ma conversion et ma vocation; d’autre part, c’est une expérience concrète d’évangélisation. En tout cas, priez pour moi, j’en ai besoin!

Jpeg

Mission dans les rues de Cronenbourg (décembre 2015)

Au cours du temps liturgique de l’avent, nous avons accompagné les familles de la Missio ad gentes dans les rues et places du quartier de Cronenbourg à Strasbourg. Des chants de Noël et des chants de joie tirés des psaumes questionnaient les passants et les faisaient s’approcher de nous curieux de connaître ce qui nous motivait. De nombreux échanges ont été possibles. Nous étions un peu en ces jours comme les anges qui allèrent au soir de Noël à la rencontre des bergers leur annoncer la naissance du Sauveur.

DSC_0643

Fête de Noël avec les collaborateurs du séminaire (18 décembre 2015)

Cette fête est une façon simple mais sincère de dire un grand merci à tous ceux qui au long de l’année travaillent pour le séminaire (comptabilité, cours de français, conseil d’administration, bricolage etc.). Après la célébration des vêpres nous avons partagé ensemble un repas  qui s’est conclu par des chants de Noël.