Inauguration

Au matin de la fête de l’Ascension, jeudi 25 mai, une cinquantaine d’invités se sont assis dans notre Sanctuaire de la Parole, afin de prendre part à la bénédiction du séminaire, en cette fin de travaux de rénovation. La célébration, présidée par Mgr Vincent Dollmann, évêque auxiliaire de Strasbourg, réunissait donc de fidèles collaborateurs du séminaire, les catéchistes itinérants au Nord de la France, d’anciens séminaristes désormais prêtres de par le monde, ainsi que d’autres amis de notre maison, comme le cardinal Cordes. Mgr Dollmann a montré sa joie de bénir cette maison et sa vocation missionnaire, en rappelant son histoire et en encourageant son avenir ; après être passé de pièce en pièce au son du Te Deum, tout le monde est redescendu au jardin où nous avons partagé un buffet italien comme déjeuner avant la poursuite des festivités, sous un soleil éclatant.

Messe et repas

En fin d’après-midi, l’église Saint Antoine de Cronenbourg a accueilli l’assemblée venue rendre gloire à Dieu pour les 25 ans du Collège Redemptoris Mater de Strasbourg. La longue procession d’entrée a traversé une nef débordante de fidèles et de joie, et a commencé la messe d’action de grâce. Les discours introductifs de remerciement du Père Thomas Cornié et de M. Giuliano Bonomi, responsable du Chemin néocatéchuménal au Nord de la France, au Luxembourg et en Belgique, ont trouvé leur écho dans l’homélie de Mgr Dollmann et le mot final du cardinal Cordes, qui tous se sont montrés pleins de gratitude devant la fidélité et l’œuvre divine. « Que de merveilles Dieu a faites pour nous », s’exclamait le chant de communion. La messe finie, le jour s’est achevé par un repas fraternel pour toute l’assemblée, ponctué de chants traditionnels napolitains interprétés avec brio par la mère de Giuseppe, l’un de nos séminaristes italiens.

Conférence

Le lendemain, ce fut cette fois la salle Pasteur du Palais Universitaire de Strasbourg qui s’est trouvée investie par l’évènement des 25 ans ; en partenariat avec la Faculté de théologie catholique de Strasbourg, nous y avons organisé un colloque sur le thème du « Sacerdoce, hier et aujourd’hui ». Après une intervention affûtée de M. Guignard, patrologue de la Faculté, au sujet des ministères dans l’Eglise primitive, le Père Rossetti a développé avec feu le sens théologique des séminaires Redemptoris Mater, avant que la matinée ne se conclue à la fin de l’exposé du cardinal Cordes, sur le mystère de la vocation sacerdotale, avec une évocation émue et profonde du Saint Pape Jean Paul II, à la volonté expresse duquel notre séminaire doit sa fondation. Ces deux jours qui marquent le quart de siècle de cette maison se sont achevés par un repas proposé dans Strasbourg aux auditeurs du colloque, puis par des visites du séminaire flambant neuf en fin d’après-midi.